Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 21:20

une bonne journée de repos après Heaps pour tout le monde, sauf Manu qui repart et ... nous revoilà tous en forme pour la suite.

D'Imlay nous avons choisi de ne faire que le bas, qui s'atteint après une longue marche hors sentier de 4h. Le haut nous avait semblé fort ressemblant à une bouse ardéchoise atteinte de gigantisme, inclus végétation quasi impénétrable à franchir. C'est peut-être sympa quand même, mais on s'est dit qu'on pouvait aussi très bien vivre sans.

0607-imlay--1-.JPG

0607-imlay--2-.JPG

Imlay est bien plus sec, et moins froid, que Heaps. Du coup, je me fais bien plus plaisir. Accessoirement, je n'ai pas pris ces p.. de 5.10 qui m'avait défoncé les pieds. Parce que ces chaussures sont bien sympa pour des petis canyon, mais au delà de 8h de crapahutage, c'est tout simplement de la torture.

Bref, on n'est pas là pour se plaindre!

0607-imlay--4-.JPG

Il y a du "pothole escape" à foison, Yves nous montre d'ailleurs ses talents de grimpeur. Tout ceci est très ludique.

Nous installons notamment des guidés en lançant un lest au dessus des margelles à franchir. Là, la corde super fine de Mammut fait des merveilles. Il faut aussi savoir lancer loin et précis, pas si évident.... La démonstration par Angelo en "ein, zwei, drü":

 

Le résultat ci-dessous:
d'abord le premier passe en s'aidant du lest que l'on vient d'envoyer en guidé (faut y aller doucement). Ensuite soit il sert de contre-poids en pied de guidé, soit comme sur la photo en dessous, il sert de contre-poids pour que les autres se tractent ou remontent aux bloqueurs depuis le fond de la keeper.
0607-imlay--18-.JPG

  En gros, l'organisation c'est la suivante:
- une ou deux personnes en tête s'activent pour le franchissement de la keeper suivante
- une personne reste sur la margelle de la keeper en cours de passage, pour servir d'amarrage, donner un coup de main, prendre les sacs
- les derniers franchissent la keeper, passent devant, et à eux de s'activer pour le prochain obstacle
C'est vraiment super sympa, et il faut réfléchir un peu pour trouver la bonne méthode à chaque fois. En tous cas il vaut mieux avoir des cordes qui ne craignent rien niveau frottement, parce que de ce coté là, on ne peut pas gérer grand chose!0607-imlay--7-.JPG
0607-imlay--10-.JPG

0607-imlay--12-.JPG

0607-imlay--14-.JPG

ci-dessus, porhole escape, méthode "ventouse"

Le canyon se finit en beauté par un beau rappel qui amène dans The Narrows, une rivière très encaissée qui se parcourt en randonnée aquatique.

Là ce n'est plus la même ambiance, il y a des dizaines de personnes, plus ou moins habilles, qui pataugent dans la rivière. C'est très très beau mais moins sauvage quand même

Partager cet article
Repost0

commentaires

Rechercher

Catégories